AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 La vengeance est une justice sauvage....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
❝ Liberty Ava Cooper ❞
The Z fighter

Sac de survie.
Mon Sac De Survie:

MessageSujet: La vengeance est une justice sauvage....  Ven 18 Nov - 22:04


 
Hyppolite Flower

 
“Quand il n’y a plus de solution, reste la vengeance.”


 

 Nom : Flower

 Prénom : Hyppolite

 Âge : 22 ans.

 Date de naissance : 14 février

 Situation familiale : Célibataire

 Orientation sexuelle : Hétéro

 Particularités : Elle ne supporte pas rester sans rien faire.

Rang : Membre

 Groupe : The Strippers

 Avatar : Natalie Portman

 

 

 
Caractère

 - Depuis toute petite, elle est très appliquée, elle apporte du soin dans tout ce qu'elle fait et ne baissera jamais les bras devant une difficulté.

- Protectrice envers  sa famille et ses amis, elle pourrait même mettre sa vie en danger pour sauver ceux qu'elle aime. Combative, elle a toujours été attiré par tout les sport de combat notamment le self défense , quand il faut pour protéger les personnes qu'elle aime elle sera toujours là pour se battre et c'est face à une difficulté ou un danger qu'elle se montrera la plus efficace et même surprenante, elle prendra alors les événements en main et montrera alors une autorité que personne n’aurait pu soupçonner et cela peut parfois même surprendre les gens qui ne la connaissent pas.

- C'est une grande aventurière et un peu casse-cou, elle ose prendre des risques en allant vers l'inconnu, même si parfois cela lui apporte quelque petite soucis.

-Avec le temps, elle est devenue prudente et sélective, elle ne prendra jamais rien à la légère.

-D'apparence Secrète et réservée et de nature discrète , au premier abord, elle demeurera sur la défensive . Cependant elle aime la communication et le contact social même si elle se montre distante envers les gens qu'elle ne connaît pas, du coup ce n'est pas facile pour elle de se lier d'amitié. Néanmoins ce n’est pas parce qu’elle est distante qu'elle n'est pas aimable pour autant, elle est même gentil et bienfaitrice, mais encore pour cela il faudrait qu'elle vous accorde sa confiance et cela n'est pas gagner.

- C'est aussi une jeune fille dynamique, entreprenante. Elle ressent le besoin de s'affirmer et de toujours avoir le besoin de faire quelque chose, elle ne supporte pas rester sans rien faire.

- Cependant son dynamisme connaît parfois quelque frein, parce qu'il lui arrive d’éprouver des doutes, des incertitudes et même de l'inquiétude comme tout le monde. Pourtant, elle sait assumer ses responsabilités et faire preuve de courage s'il le faut.

- Elle a une forte sensibilité un peu indisciplinée, ce qui lui pose parfois pas mal de problèmes.

- D'humeur un peu changeante, elle passera par des phases où elle recherchera à établir des contacts sociaux et sera à la rechercher des stimulations nouvelles. Pendant cette phase elle sera enthousiaste et communicative, elle recherchera alors le contact. Mais elle peut aussi passer par des phases où elle se repliera sur elle-même, voire dans des moments plus sombres, plus noirs, elle gardera pour elle ses sentiments, ses réactions, elle les contiendra jusqu’à arriver à un état d’inquiétude totale, où elle se sentira alors obligée à rechercher une certaine solitude et donc à chercher un endroit calme. C’est dans ces moment-là qu'il faut mieux la laisser tranquille parce qu'elle risquerais de faire une chose qu'elle regretteras.

- Elle sait assumer ses responsabilités et fait preuve d'un courage remplis de surprise, en plus d'être têtu et franche même si cela ne plais pas au autre, elle vous dira toujours la vérité.

- Face à une difficulté ou un danger elle risque de vous surprendra parce c'est la qu'elle sera plus efficace, elle prendra alors les événements en main et montrera alors une autorité que personne n’aurait pu soupçonner et parfois agira de façon étrange.

- Depuis qu'elle a été agresser, elle est devenue très prudente envers les personnes qu'elle ne connaît pas. Même si elle au contraire elle est une jeune femme plutôt joviale. Elle est calculatrice, elle prévoit toujours un plan de secours et ne se laisse plus du tout marché sur les pieds.

- Elle est animée par une grande curiosité, elle s’intéresse à beaucoup de choses, notamment pour tout ce qui sort de l'ordinaire et a une imagination débordante.

- Combative, elle sais ce battre et d'ailleurs elle aime ça...que se soit pour s'entrainer ou par simple plaisir, elle fait cela surtout comme un jeux et c'est un moyen pour elle de calmer ses démon interieur. Elle adore surtout le self défense, un art qu'elle a pris quand elle a du traverser un drame. Elle sais magniez l'épée, le sabre; le bâton. Bien qu'elle n'aimes pas trop les armes à feu, elle peux si nécessaire être capable de les utilisée.

- Elle adore l'arc à flèche, elle arrive a faire filer ses flèche à une telle vitesse que parfois cela vous laisse sans voix. .

 
acidbrain



 

 
Derrière l'écran

 Pseudo : Océ ou Rose Blanche.
 Prénom : Pascaline
 Fréquence de connexion : Normalement tout les jours, mais je dirais 2 ou 3/ 7.
 Inventé ou scénario : Inventé.
 Commentaires : Trop beau forum.
 Code du règlement : Un zombie prend un bain chaud.
 
acidbrain


Dernière édition par Hyppolite Flower le Sam 19 Nov - 17:52, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Liberty Ava Cooper ❞
The Z fighter

Sac de survie.
Mon Sac De Survie:

MessageSujet: Re: La vengeance est une justice sauvage....  Ven 18 Nov - 22:05


 
Histoire

 

 

 

  Depuis que je suis toute petite j'ai toujours su que quelque chose n'allait pas chez moi. Allez savoir, c'est peut-être parce que ma mère n'a jamais voulu me parler de mon père. A chaque fois c'était ainsi des que je la questionnais sur mon géniteur, elle changeais automatiquement de sujet. Au final, je laissais tombé et recommençait la question quelque mois plus tard, jusqu’à ce que j'abandonne définitivement comprenant qu'elle ne me dira jamais rien à son propos.

J'ai donc du apprendre a vivre avec un seul parent ma mère, pourtant malgré ça, je n'ai jamais manqué de rien. Je me souviens aussi qu'a chaque début de mois, une étrange enveloppe apparaissait dans ma boite au lettre et ma mère se retrouvais en larme après l'avoir lu. J'aurais bien voulu découvrir ce que cette fameuse lettre contenais, mais ma maman était intelligente et elle ne les cachaient jamais à la même place. Ce qui n'aidait pas vraiment ma curiosité.

J'ai vécue sans père, sans figure paternel à mes cotés, mais cela n'a pas fait de moi une enfant difficile.

A l'école, aussi tout allait bien. J'étais celle qu'on remarquais, celle qui était doué et dans toute les matières, ce qui parfois engendrais la colère de certains. Même dans le sport, je n'avais aucune lacune. C'était étrange, néanmoins j'étais ainsi. Bon, j'avais tout de même des défauts, celle de la naïveté, la gentillesse, la douceur. Jamais je ne me mettais en colère, bien que parfois j'en avais grand besoin. Je me disais tout simplement à quoi bon s'énervé parce que cela mène à rien et c'est ainsi que je pouvais rester sereine dans toute situation. Je fermais les yeux, respirant un bon coup et une fois la tentions disparut, j'ouvrais mes yeux et j'affrontais la colère en moi pour laisser place à ce calme.

Mais il y arrive parfois dans la vie qu'un drame peux vous changé à jamais. Un tel acte commis avec autant d'horreur que même si je n'étais pas rancunière, je n'ai pu pardonner. J'ai pourtant essayer de leur faire entendre raison, de demander à rendre justice mais rien. Ils n'ont rien eut, même pas une punition pour ce qu'ils ont fait, le pire c'est qu'ils ont recommencer et encore et encore....sans que personne les arrêtes.

C'est ainsi et cela depuis des années quand l'argent est derrière, le mal est souvent mit de coté parce que l'argent paye tout même le silence et encore pire faire passer les victimes pour les auteurs de leurs crimes.

J'étais une fille populaire, avec une scolarité sans problèmes, une élèves comme beaucoup de professeurs rêvais d'avoir. Une fille avec aucun problème, ni de santé, ni méchante...j'étais plutôt celle qui était toujours en première ligne pour aider ceux qui en avait besoin. Que c'était pour expliqué à un élèves se qu'il n'avait pas pu comprendre suite au explication du prof, celle prêtes à aider une autre a faire son devoir ou encore à défendre la petite fille bousculer dans les escaliers parce qu'elle était différentes.

Mais je n'avais jamais pu deviner qu'a cause de cette fille que j'étais quelqu'un profiterais de ma faiblesse.

Je me souviens encore de ce jour comme si c'était hier. J'avais 16 ans, lui était le petit nouveau qui était arrivé. Avec lui, ma popularité à grandis. Lui a commencer à devenir comme moi populaire, bon élève. Mais contrairement à moi, tout cela était mensonge, tricheries. Néanmoins personne ne s'en apercevait même pas moi. Non parce que j'étais bleu de lui. Oui, je suis tombé amoureuse. Par amour, j'ai commis la plus horrible des erreurs, lui faire confiance.

Lui était le fils du directeur de l'académie, moi une simple fille sans grand intérêt. Cependant, j'avais l'impression que cela n'avait aucune importance pour lui, parce qu'il s'intéressait à moi. J'étais heureuse, j'avais l'impression d'être son centre d'attention. J'ai compris mais bien trop tard que ce n'était pas le cas.

Il m'avait invité chez lui, j'ai pas réfléchis et j'ai dit oui ! J'ai pourtant sentis quand je suis arrivé que quelque chose n'allait pas, mais je lui avait accordé ma confiance, alors j'ai laissé de coté ma méfiance et je suis entrée.

La maison était trop belle, mais j'ai pas eu le temps de voir plus, il m'a conduit dans sa chambre, là encore j'ai eu un mauvais pressentiment...mais pourtant, je lui suivit comme une idiote. Il a fermer sa porte, m'a demander d'attendre et bien entendu comme une imbécile, je l'ai écouté. J'ai attendu et attendu. Au bout de je ne sais combien de temps, il est revenu mais il n'était pas seul. Il était avait les garçons de ma classe. J'ai pas eu le temps de faire quoique se soit que j'étais déjà ligoté à son lit. Ils m'ont violé, l'un après l'autre, me ruant de coup quand j'essayais de me défendre. J'en ais même mordu un a sang, mais ils étaient trop fort. J'avais beau crier, leur dire que je ne voulais pas. Ils n'ont pas écouté. Au bout du compte, je ne sais pas combien de temps cela à duré mais pour moi se fut une éternité. Je me suis enfuit plusieurs fois, a chaque fois ils m'ont rattrapé me ruant de coup; encore et encore. Jusqu'à ce que je m'écroule au sol presque morte.

Les battements de mon cœur ralentissaient leurs mouvements. J'ai fermer les yeux et me suit laisser emporté. Ils m'avaient prit le plus important, la pureté d'une jeune fille amoureuse.

Quand ils m'ont cru morte, ils ont ramasser mon corps et m'ont jeter comme un sac poubelle dans le bas coté de la route comme ont jette une chose avec laquelle on a terminé.

Je me suis réveiller à l'hôpital, j'ai cru un moment que j'étais morte ! Que j'étais au paradis, seulement ce ne fut pas le cas. Les médecins ont compris se qui c'est passée, ma mère a enfin décidé de me parler de mon père. Elle disait qu'il pouvais m'aider, moi je voulais juste qu'on me laisse tranquille. Qu'on me laisse mourir en paix. Oui, parce que ce jour là, une partis de moi est morte. Pour couronner le tout, elle m'a parler d'un frère. Je n'avais pas envie d'en entendre plus. Je voulais seulement qu'on me foute la paix. Oui, seulement me laisser m'en aller.

Après plusieurs mois de rééducations, j'ai pu rentré chez moi. Des policiers m'ont soutenue, des médecins m'ont aider à reprendre un semblant de vie. J'ai finis par porté plainte, mais malheureusement cela c'est retourné contre moi et j'ai du quitté l'école.

Seconde descende en enfer :

Ils m'ont volé ma pureté et maintenant, c'est l'élève que j'étais qu'ils ont détruit. J'ai pourtant continué à crier ce qu'ils m'ont fait, malheureusement mes cris sont rester silencieux. J'ai du capituler et reprendre mes études enfermer dans ma maison. De victimes, je suis devenue l'harceleur. Voila comment les gens me voyaient quand j'ai commencer à parler de ce qu'ils m'ont fait.

Je ne sortais plus, j'étais enfermer jour et nuit. A étudier via des cours particulier, pourtant, les harcèlement ont continué, par téléphone, e-mail, mot glissé dans la boite au lettre, brique lancé dans la vitre. Ma vie est devenue un enfer et j'avais beau crier que c'était moi la victime, ils n'ont rien fait. J'ai du prendre sur moi...apprendre a survivre dans un monde de néant. Je n'étais plus que l'ombre de moi même. Puis doucement, j'ai commencer à éprouvé de la colère que j'ai laissé sortir. J'ai suivis des cours de self défense, de combat. D'ailleurs, j'ai recommencé à sortir de la maison, mais c'était uniquement pour me battre. Je prenais un tel goût à cette douleur que j'oubliait cette blessure encré dans mon âme. Chaque jour j'étais ramener par la police à la maison, ma mère ne comprenait plus rien. Elle a encore essayer de me parler de mon père, de mon frère mais je n'ai pas voulu écouté. Je ne voulais rien savoir.

Finalement, j'ai promis à ma mère d'essayer de rencontré mon frère et de ne plus me battre.

J'étais sortis d'ailleurs pour aller le voir, mais je suis tombé sur ces monstres. Ils étaient là, leurs visages souriant comme-ci rien n'était arrivés. La colère que j'éprouvais c'est transformé en vengeance et j'ai doucement imaginé un plan pour les faires payer ce qu'ils m'avaient fait.

J'avais 18 ans quand je suis retourné à l'école. Seulement, ce n'était pas pour reprendre les cours, non tout ça était finit pour moi. Je suis entrée dans cette académie pour mettre en marche ma vengeance. Je suis entrée dans la classe, mon ancienne classe. J'ai fait sortis les élèves, en gardant les garçons qui ont brisé ma vie. Je les ais menacé d'une arme, je les ais fait s'attaché les uns après les autres sur une chaise. Sans les lâcher du regard, j'ai attaché le dernier et j'ai exécuté ma vengeance, je les ais castré un après l'autre. Je les ais laissé en vie. J'ai appeler la police, je suis sortis et je les ait attendu devant l'école.

Quand je me suis retrouvé devant le juge et qu'elle m'a demander pourquoi j'ai fait cet acte ignoble , j'ai répondu que j'avais pris ce qu'ils leur étaient le plus cher tout comme eux l'avaient avec moi.

J'ai été enfermer pendant longtemps pour cet actes, ils m'ont considérer comme folle. Ils n'ont peut-être pas tord. Je suis devenue un monstre quand ses hommes ont fait de ma vie un enfer. Certains d'entre eux ont pu récupérer leurs attirails, d'autres devront vivre avec cette perde...Aucun d'eux n'est décédé suite à mes actes. Je me souviens que certains ont même essayer de me demander pardon, mais je n'en veux pas. Ils m'ont détruite et j'ai fait de même.

Je sais j'aurais pas du laisser la vengeance prendre le dessus, mais j'ai pas pu la contrôler.

Chaque jour avec leur message, leur harcèlement ils m'ont enfoncer dans un monde où l'enfer était devenue mon quotidien.  Je ne vivais plus, non j'apprenais à survivre voila tout. La colère prenait le dessus sur la douceur, la haine sur la gentillesse.

Je devais être condamné à 30 ans de prison pour ce que je leurs ais fait. Mais, le psy et mon avocat ont réussis à leur parler de ce que ses hommes m'avaient fait, ce que j'ai subit pendant deux ans...la victime que j'étais à repris sa place et la justice à tout de même trancher. J'ai tout de même été punis a faire ses 30 ans non pas en prison mais dans un asile. Voila, ma triste vie, je suis condamné à vivre comme une folle dans un hôpital psycatrique. Eux a pars mon acte, ils n'ont rien eux d'autres.

Voilà ou je me trouvais quand tout a commencer dans cet hôpital.

Enfin libre de ma prison :

J'étais en pleines séance avec mon psy quand j'ai attendu crier. Elle m'a demander de rester là et d'attendre, mais au bout de deux heures, j'ai compris qu'elle ne reviendra pas. J'aurais pu rester là, enfermer dans le bureau. Je ne suis pas une troulliarte, je suis sortis, j'ai vu des gens se faires dévoré par des morts qui se relevaient. J'ai reconnu ma psy, elle m'a jeter un trousseau de clef et m'a crier de m'enfuir. J'aurai pu le faire, mais je ne l'ai pas écouté, j'ai cassé une chaise et j'ai commencer à me battre avec ses choses essayant de garder le peu de survivant encore en vie. Nous nous sommes enfermer, mais la nourriture à commencer à manqué et nous avons du sortir en chercher. J'ai finis par me retrouvé seule dans ce monde chaotique, ne sachant où allez, ni si j'ai le mérites de vivre encore avec ce que j'ai fait ? Finalement, j'ai décidé de retrouvé ce frère...c'est la seule famille qui me reste puisque ma mère est morte alors que j'étais enfermé.

Reste plus qu'a savoir s'il est encore en vie...

Chose a savoir :

J'étais bien trop plongé dans mon drame que je n'ai pas fait attention à cette intoxication qui détruisaient les personnes petit à petit. Je n'ai même pas fait attention aux disparitions, enfin je n'étais pas la seule a vrais dire. Trop plongé dans mon monde de néant que je ne fessais pas attention à mon environnement. Je me demande parfois pourquoi mes bourreaux n'ont-ils pas été touché à l'époque des faits par ce drame, je n'aurais alors jamais subit cette atrocité. Peut-être que tout n'a pas commencer ici, mais dans une autre ville et petit a petit cela c'est propager.

En tout cas une chose est certaine, ses morts m'ont sauvé la vie, j'étais punis de 30 ans d'enfermement en hôpital psychiatrique. En un mot, je n'ai été enfermé que 4 ans mais cela fut de longues années. Imaginez être enfermer et impuissante, face au drame qui se passe dans le monde et pendant que le monde changeait de mon coté,  je me croyais protégé de ses hideuse créature dans cet endroit, je me suis lourdement trompé....

 
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
avatar
http://dead-nation.forumgratuit.be
Dead Nation
Fondatrice
Localisation : J'aime vous manger avec du Ketchup !!!!

Sac de survie.
Mon Sac De Survie:

MessageSujet: Re: La vengeance est une justice sauvage....  Dim 20 Nov - 12:14

( J'ai trop la fleme de change de compte xD )

Je suis Abby.

Et je te donne ta première validation car ta fiche est super belle et trop folle peut pas la refuse xD



Revenir en haut Aller en bas
http://dead-nation.forumgratuit.be
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: La vengeance est une justice sauvage....  Mar 29 Nov - 20:23

Et moi la deuxième validation Wink mais je laisse un autre admin mettre le code
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Abby Cupid ❞
The Mustang
Localisation : Va voir en enfer si j'y suis, ho pardon on y ai deja.

Sac de survie.
Mon Sac De Survie:

MessageSujet: Re: La vengeance est une justice sauvage....  Mar 29 Nov - 21:19




Tu est validé !!

Bienvenue à toi ! Encore une futur victime, j'ai hâte de te rencontrer Invité sur Dead Nation.

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à envoyer un MP au staff. On ne mord pas et on te répondra avec grand plaisir. N'oublie pas de recenser ton avatar et ton prénom, ainsi que de gérer ton sac de survie ! Tu peux aussi aller tout de suite au magasin pour ne pas être lancé(e) dans l’aventure sans armes ni nourriture, ainsi que faire ta fiche de liens, ton répertoire de RP et/ou ton journal.

Bien sûr, tu n'auras ta couleur qu'après avoir constitué ton sac de survie.

Tu as 300  Z d'or pour t'acheter tout ce dont tu désires.

Calcul des points: 100 Z d'or +100 + 30 + 70

Cadeaux: 1 Arbalète à flèches + 10 Flèches + 3 moyen kit

2eme Cadeaux :  1 Sac du campeur  + 1 Talkie-walkie + 4 Tenue complète + 1 boite de Praline + 1 Machette + 1 outil multi-usage (couteau suisse).







Abby a un chien du nom de Doly.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: La vengeance est une justice sauvage....  

Revenir en haut Aller en bas
 
La vengeance est une justice sauvage....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» prédateur sanglant "justice sauvage"
» Gjaest - 1.1 - Justice Sauvage
» La justice de Raphael [Terminé]
» HAITI-Justice : Un Système Judiciaire Qui Pirouette.
» Les oubliés de la Justice haitienne...

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
‡ Dead Nation. :: Fiches de personnage à garder-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: